• Home
  • EN DIRECT – France-Angleterre, J-2: Upamecano raconte ses conseils à Mbappé

EN DIRECT – France-Angleterre, J-2: Upamecano raconte ses conseils à Mbappé

0 comments

Les Bleus au complet à l’entraînement

A deux jours du quart de finale face à l’Angleterre, Didier Deschamps peut compter sur tous ses joueurs ce jeudi pour la séance d’entraînement. Kylian Mbappé qui n’avait pas participé à la séance de mardi avant de reprendre l’entraînement collectif mercredi est bien présent.

Avec AP

C’est la fin de cette conférence de presse

Pour rappel, le quart de finale de Coupe du monde entre la France et l’Angleterre est programmé samedi (20h).

Upamecano sur son duo avec Varane

“Je suis content de jouer avec Raphaël. Il apporte beaucoup à l’équipe, il me parle beaucoup sur et en dehors du terrain. Je m’entends bien avec tout le monde, que ce soit avec Varane ou Ibou (Konaté).”

Upamecano sur Rashford

“C’est un très bon joueur, il se projette vite vers l’avant. Mais je ne connais pas la compo de l’Angleterre. Ils ont de très bons joueurs, qui savent faire la différence. Il faudra être attentifs.”

Upamecano sur les remplaçants français

“On a parlé du match contre la Tunisie. Tout n’a pas bien fonctionné, mais ça arrive de perdre des matchs. La Tunisie a bien joué. Il nous manquait cette petite chose. On ne s’est pas procuré beaucoup d’occasions. C’est passé.”

Upamecano sur le match contre la Pologne

“Dans un match l’adversaire change souvent de tactique. La mi-temps est importante pour qu’on puisse se parler. C’est ce qui s’est passé contre la Pologne. On a gagné, c’est le plus important.”

Upamecano sur les attaquants anglais

“Saka par exemple aime bien rentrer intérieur. Il faudra faire le moins d’erreurs possibles. On va se tenir prêt. On va faire de la vidéo aujourd’hui ou demain.”

Upamecano : “Je n’ai pas remis en place Kylian”

“Le coach m’a dit que j’avais un rôle à jouer dans cette équipe, que je devais mettre de la voix. Je n’ai pas remis en place Kylian, je lui ai dit qu’il devait refermer dans l’axe (sourire). Il me donne aussi des conseils.”

Upamecano sur Bellingham

“Une menace ? Non, non. Ils ont une équipe très forte, je connais Bellingham. Bayern-Dortmund, c’est la guerre. C’est un talent, il commence à prendre beaucoup d’expérience. Ce sera un beau combat. On a des joueurs d’expérience au milieu.”

Upamecano sur le match contre la Pologne

“Varane nous a motivé parce qu’on a eu un coup de mou en première mi-temps. C’est un leader. On a une équipe jeune, on a toujours besoin de leaders. On a perdu beaucoup de duels. Il fallait se remotiver et changer de visage en seconde période, on l’a bien fait.”

Upamecano sur Lloris et Kane

“Est-ce que Lloris nous a donné des conseils sur Kane ? Non pas encore. On va parler, c’est sûr. Ils sont coéquipiers en club. Je connais Kane, je connais la façon dont il joue. Il vient chercher les ballons. Il faudra être attentif et prêt.”

Upamecano sur sa préparation avant les quarts

“J’essaie de ne pas me mettre la pression. C’est un quart de finale, ce n’est pas rien, mais je parle beaucoup avec le coach et je vais essayer de tout donner.”

Upamecano sur sa progression chez les Bleus

“J’ai eu des mauvais moments avec la sélection. Mais je ne retiens pas que les mauvais moments. Je n’ai jamais eu en tête que c’était fini, j’ai continué à travailler au Bayern et avec mon préparateur. J’ai dit que j’allais revenir.”

Upamecano sur l’accueil du Qatar

“On a été très bien accueillis. Franchement, j’essaie de profiter au maximum, on est dans de très bonnes conditions : à l’hôtel, les terrains… On a envie de gagner chaque match, on donne de la joie à beaucoup de personnes, en France et ici.”

Upamecano sur Mbappé et Haaland

“Ce sont des attaquants différents. Kylian est plus dans la percussion. Haaland est plus dans la surface, il attend la passe de De Bruyne, il est là au bon moment. Je n’aime pas trop comparer les joueurs. Ce sont deux joueurs de classe mondiale, ce n’est pas facile en tant que défenseur, il faut dormir tôt !”

Upamecano sur le choc face aux Anglais

“Tous les joueurs ont envie de jouer un quart de finale de Coupe du monde. Je suis fier, mais ce n’est pas fini, je vais continuer à me battre. J’espère faire un bon match.”

Upamecano sur la récupération avant les quarts

“On a eu assez de temps pour se reposer et préparer ce match, même s’il reste deux jours. On a profité de nos familles, ça nous a fait du bien. On va faire de la vidéo je pense aujourd’hui.”

Upamecano sur ses qualités

“J’essaie déjà de bien défendre, mon poste ce n’est pas milieu. Quand l’adversaire laisse des espaces, je peux avancer, je peux casser des lignes. Le plus important pour moi c’est de bien défendre.”

Upamecano sur les coups de pied arrêtés

“On en a beaucoup parlé avec le coach. On travaille ça à l’entraînement, c’est important de bien défendre sur les coups de pied arrêtés, de ne pas être à l’arrêt.”

Upamecano sur les conseils de Desailly

“J’ai beaucoup de respect pour Marcel Desailly, on a pu parler ensemble avant les matchs. Il m’a donné des conseils, il m’a dit de continuer comme ça, ça fait toujours plaisir, il a été un exemple.”

Upamecano sur l’Angleterre

“On va surtout préparer un plan contre l’Angleterre, on n’a pas encore fait de vidéos mais on les connaît à peu près tous, ce sont des joueurs de classe mondiale. Il faudra bien se préparer.”

Fofana sur le match contre la Tunisie

“L’intensité était là. On avait presque rien à jouer, si ce n’est l’esprit de compétition. La Tunisie avait encore la qualif à aller chercher. Le ballon ne brûlait pas les pieds, mais on a eu du mal à se trouver. C’est formateur. Les cadres, le soir-même, nous ont parlé, chacun de son côté en nous disant : ‘Maintenant tu sais ce que c’est un match de Coupe du monde.’ Préparer un match de Coupe du monde ce n’est vraiment pas pareil qu’un match de Ligue 1. Tu as toujours envie d’y goûter. Sur le terrain il faut voir plus vite, ça va beaucoup plus vite. Ce sont des petits détails.”

Fofana sur les rapports entre les jeunes et les cadres

“On a des cadres qui nous libèrent vraiment. Ils prennent la parole, ils orientent l’équipe. A l’hôtel il n’y a pas de complexe, tout le monde peut parler et rigoler. C’est ça qui fait la beauté de notre groupe.”

Fofana sur le gardien marocain Bounou

“Il a fait une séance de tirs au but extraordinaire ! Chapeau ! Je souhaite le meilleur au Maroc.”

Fofana sur son match contre la Tunisie

“C’était formateur pour nous, on a appris beaucoup de choses.”

Fofana défend et encense Tchouaméni

“On joue dans un football “de spectacle”. Quand un joueur ne fait pas le spectacle, pour certains il est juste là sur le terrain parce qu’on doit être 11 alors qu’il fait un travail de l’ombre monumental, il permet aux autres de se projeter. Son travail n’est pas assez mis en valeur alors qu’il est très constant.”

Plus d’informations ici.

Fofana sur les conseils des cadres

“Les plus expérimentés laissent une sorte de liberté d’expression, ils ne sont pas sur notre dos, et ça suscite le respect. Quand ils disent A, tout le monde fait A. Ils ne tombent pas sur les jeunes. On marche d’un même pas. On les fait rigoler un peu, on les fait sortir de leur quotidien (rires).”

Fofana sur les coups de pied arrêtés

“On travaille pas mal les coups de pied arrêtés. On tombe sur des équipes qui sont pas mal aussi dessus. On a des snipeurs. On a pas mal de taille. Certains ont un très bon timing comme Koundé.”

Fofana sur son passé de livreur de pizzas

“Quand on sort de Clairefontaine il y a des doutes. Pour la société de pizzas… Quand il y a des doutes il faut avancer. On a besoin d’argent, il fallait en faire. C’était la meilleure manière d’en faire tout en essayant de poursuivre mes rêves.

Fofana sur le milieu français

“C’est un milieu très solide. Tout est regroupé en trois joueurs : profondeur, solliciter le ballon dans les pieds, faire jouer les autres, compenser. C’est un milieu complet, j’espère qu’ils vont nous faire avancer. Sur le banc on attend de rentrer pour finir le travail.”

Fofana sur son match contre la Tunisie

“On le prend comme une contre-performance, c’était “notre match à nous” et on n’a pas su performer. On ne reste pas dessus. La qualif était déjà actée. On n’a pas marqué de points, mais dans le futur le fait d’entrer en jeu peut rattraper ça.”

Fofana sur les supporters français

“Je ne m’attendais pas à autant de supporters français, on les entend pas mal, c’est très bien pour nous, on a besoin d’eux et ils se font ressentir dans des moments clés. Sans manquer de respect à mon club, je joue dans un club où il n’y a pas forcément beaucoup de supporters et ça dérange personne. Les supporters c’est bien, oui, mais s’il n’y en a pas assez, ce n’est pas une excuse.”

Fofana sur l’ambiance dans le vestiaire des Bleus

“L’atmosphère avant un match est tendue… Non je rigole ! (rires) Il y a un peu de musique. On a nos casques, si on n’aime pas la musique collective. Dans la salle d’activation on se retrouve 30-40 minutes après l’arrivée au stade. Chacun a sa touche personnelle. Certains ont besoin de toucher le ballon, de réveiller les muscles. Avant de sortir du vestiaire, on ne fait qu’un.”

Fofana sur Mbappé, “très déterminé”

“Kylian ne regarde pas la presse, désolé pour vous ! Il ne regarde pas ce que vous dites, il se concentre sur son match. Il se concentre sur ce que doit faire l’équipe et ce qu’il doit faire. Je le sens très calme et déterminé.”

Fofana sur le banc des Bleus

“Le banc des Bleus est-il plus faible que celui des Anglais ? Chacun donne son avis. Ce sera à nous de prouver le contraire.”

Fofana sur Bellingham

“Je le regarde souvent, parce que je n’ai pas encore la chance de jouer la Ligue des champions, il progresse, il a passé un cap dans son club. Ce sera un beau duel avec un jeune de notre côté qui a aussi passé un cap (Tchouaméni).”

Fofana réagit à la mort d’un travailleur étranger en marge du Mondial

“Mes condoléances à la famille. C’est malheureux.”

Fofana sur Walker

“C’est tout à son honneur s’il sait comment stopper Kylian, mais 19 autres équipes en Ligue 1 attendent la solution… (rires) La vérité est sur le terrain, on verra ce que ça donne. On a confiance en Kylian.”

Fofana sur l’Angleterre

“Ce sont un peu nos voisins, on est assez proches niveau culture, etc. C’est une belle équipe, avec des individualités incroyables. On le voit depuis l’Euro, ils progressent sans cesse. Ce sera un beau match.”

Fofana sur la vie de groupe

“J’aimerais rappeler que l’ambiance dans une compétition comme ça est très importante, je suis assez surpris que vous restiez là-dessus, ça devrait être normal. J’ai une anecdote : hier on faisait un jeu à l’entraînement, le coach n’arrivait pas à déterminer l’équipe gagnante donc on a tous pris une photo en tant que vainqueurs.”

Fofana sur le choc contre l’Angleterre

“Je sens que le groupe est déterminé, comme depuis le début de la compétition, avec un petit côté insouciant mais toujours prêt à jouer.”

Pour Kalvin Phillips, “les gens sous-estiment” Gareth Southgate

En conférence de presse, Kalvin Phillips a rendu hommage à son sélectionneur, Gareth Southgate. “Je pense que les gens sous-estiment à quel point Gareth Southgate est un bon manager. Au cours des trois dernières années que j’ai passées avec l’Angleterre, il a été incroyable, il a fait du très bon travail, a indiqué le milieu de terrain des Three Lions. Les gens ne lui accordent pas assez de crédit pour cela. Il a beaucoup de décisions difficiles à prendre avec des joueurs incroyables sur le banc.”

Fofana et Upamecano en conf à 15h30

A deux jours du choc France-Angleterre, le milieu monégasque Youssouf Fofana et le défenseur du Bayern Munich Dayot Upamecano répondront aux questions des journalistes ce jeudi à partir de 15h30.

Haaland, Mbappé ou Bellingham ? La réponse amusante de Kalvin Phillips

Interrogé sur le joueur qu’il garderait, qu’il mettrait sur le banc et qu’il venderait entre Mbappé, Haaland et Bellingham, Calvin Phillips s’en est sorti avec une jolie pirouette.

“Je vais dire que je devrais commencer par Jude. J’adore Erling, mais je pense que s’il quittait le banc, il marquerait quand même un triplé. Enfin, je vendrais Mbappe parce qu’il rapporterait le plus d’argent !”

Bonne nouvelle pour l’Angleterre, Declan Rice de retour à l’entraînement

Kalvin Phillips, présent en conférence de presse ce jeudi, a indiqué que Declan Rice avait effectué la séance du jour. Le milieu de terrain de West Ham, titulaire depuis le début de la compétition, était absent de l’entraînement mercredi. “Je pense que Declan est en forme, il était de retour à l’entraînement aujourd’hui et se sentait bien”, a assuré Phillips lorsque les médias lui ont demandé s’il était prêt à remplacer Rice.

Sterling va faire son retour vendredi

La Fédération anglaise de football (FA) annonce que Raheem Sterling, ailier anglais, va effectuer son retour avec le groupe vendredi à la veille du quart de finale de la Coupe du monde face à la France, samedi (20h). L’attaquant avait quitté sa sélection pour se rendre auprès de sa famille, choquée par un violent cambriolage. Ces dernières heures, la presse anglaise expliquait que le joueur de Chelsea ne devrait pas jouer contre les Bleus.

“Raheem Sterling va revenir à la base anglaise de la Coupe du monde au Qatar, indique un communiqué de la FA. L’attaquant de Chelsea est temporairement parti pour s’occuper d’une affaire familiale mais doit maintenant rejoindre l’équipe à Al Wakrah vendredi 9 décembre avant le quart de finale face à la France.”

Upamecano et Fofana devant les médias

A deux jours du quart de finale entre la France et l’Angleterre lors du Mondial 2022, Dayot Upamecano et Youssouf Fofana prendront la parole ce jeudi face à la presse à partir de 15h30.

Un rendez-vous médiatique à suivre en direct commenté sur le site et l’app RMC Sport.

Gala “adorerait” chanter “Freed from desire” avec les Bleus

L’équipe de France s’est trouvée un hymne officieux lors de cette Coupe du monde 2022 en reprenant Freed from desire dans les vestiaires après leurs victoires. L’interprète de ce tube de 1997, Gala, a confié à BFMTV sa joie de voir sa chanson reprise par les Bleus, ainsi qu’à travers de nombreux événements sportifs.

>> L’interview intégrale de Gala ici

Koundé et Tchouaméni sous la menace d’une suspension

Deux joueurs de l’équipe de France joueront avec une sorte d’épée de Damoclès au-dessus de la tête, samedi (20h) lors du quart de finale de la Coupe du monde face à l’Angleterre. Jules Koundé et Aurélien Tchouaméni sont en effet sous la menace d’une suspension pour une éventuelle demi-finale puisqu’ils ont déjà été avertis au cours de la compétition.

>> Plus de détails ici

Les Anglais aborderont ce match sans pression de ce point de vue puisqu’aucun joueur n’est sous la menace d’une suspension pour une potentielle demi-finale en cas d’avertissement. Tous les compteurs seront d‘ailleurs remis à zéro dans le dernier carré. “Un joueur qui reçoit un deuxième carton jaune pendant le tournoi est suspendu pour le match suivant, rappelle la Fifa. Après les quarts de finale, tous les cartons jaunes collectés jusque-là seront annulés, ce qui signifie qu’un joueur ne peut pas manquer la finale s’il est averti en demi-finale.”

Bonjour à tous!

Bienvenue dans notre live pour suivre toutes les informations avant le quart de finale de la Coupe du monde entre la France et l’Angleterre, samedi (20h).

About the Author

Follow me


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}