• Home
  • EN DIRECT – France-Maroc, J-1: Deschamps et Lloris en conf avant la demi-finale

EN DIRECT – France-Maroc, J-1: Deschamps et Lloris en conf avant la demi-finale

0 comments

Le bonheur de Deschamps

“Elle ne me surprend pas, mais entre le choix des joueurs, ce qu’il se passe au quotidien, l’unique vérité vient du terrain. Certains joueurs n’avaient pas forcément l’expérience du niveau international, c’est la première compéttion pour certains. On ne sait jamais comment ils peuvent réagir sur le plan émotionnel. Comme il y a des cadres qui jouent très bien leur rôle, il y a une dynamique très positive qui s’est installée. Au quotidien c’est du plaisir et un bonheur.”

France-Maroc: le message d’encouragement de Pogba aux Bleus avant la demie

Avant la demi-finale de Coupe du monde 2022 entre la France et le Maroc (mercredi, 20h), Paul Pogba a tenu à envoyer un message aux Bleus. Le champion du monde 2018, forfait pour la compétition au Qatar, envoie sa “force” au groupe.

>> Le message de Pogba pour les Bleus

Place à Didier Deschamps désormais

Comment marquer un but au Maroc ? “On va faire en sorte de la trouver, mais c’est factuel, cette équipe a une capacité à très bien défendre et tous les adversaires n’ont pas trouvé la solution, ce n’est pas réduire cette équipe cette qualité défensive, mais c’est l’équipe qui a le mieux défendu avec une organisation rationnelle où ils se trouvent bien et qui leur a permis avec des joueurs de qualité de bien défendre et de faire mal à tous les adversaires. J’ai regardé tout ça, mes observateurs ont prs en compte des éléments. ce sera notre objectif de leur créer des difficultés.”

L’hommage de Lloris à Kane

“C’est un match difficile pour l’équipe nationale anglaise je pense qu’Harry (Kane) peut être fier de ce qu’il a fait pour l’équipe nationale, tous les grands joueurs ratent des penalties: Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Kylian Mbappé, je suis sûr qu’il remettra le maillot pour aider l’équipe nationale et Totteham à briller.”

Lloris: “Didier Deschamps ? Il nous inspire”

“Je crois que le coach a une énorme expérience, un gros vécu en tant que joueur et entraîneur. Ils nous apportent sa tranquilité, ses connaissances, c’est quelqu’un qui nous inspire. Il y a une vraie relation de confiance avec ses joueurs. Quand on reste autant d’années à la tête d’une sélction comme l’équipe de France, c’est qu’il y a beaucoup de qualités.”

Comment réussir un grand match ?

Lloris: “Il faut garder cette sérénité que nous avons depuis le début du tournoi. Il n’y a pas de secret, c’est ce qu’on va amener dans la performance, le fait de travailler ensemblen d’être forts dans les moments importants du match. On se prépare à répondre aux attentes d’une demi-finale. La chose supplémentaire, c’est le climat hostile. Il faudra être précis dans les sujets de discussion par rapport à l’approche tactiques, aux positionnements.”

Lloris: “Bono ? Il fait partie des meilleurs”

“Il est le symbole de cette solidité, c’est un gardien très performant à Séville, et sur cette compétition il fait partie des meilleurs.”

Lloris: “Beaucoup de respect entre les générations”

“Il y a un noyeu dur de joueurs un peu plus expérimentés, on a une grande complémentarité dans l’approche du match, les mots. Les jeunes joueurs répondent très bien, ils amènent leur insouciance et leur talent. Cela marche bien, parce qu’il y a beaucoup de respect entre les uns et les autres.”

Lloris: “Une concentration extrême” avant la demie

“Nous sommes dans notre bulle, on n’a pas le recul sur ce qu’il se passe à l’extérieur, concentré sur le quotidien, nos séances d’entraînement l’alimentation, la préparation de nos matches. On a tous envie de continuer l’aventure, ça demande une concentration extrême. L’essentie, c’est vraiment la compétition.”

Lloris: “Beaucoup de respect et d’admiration”

“On ne peut qu’avoir de l’admiration et du respect pour leur parcours. Il n’y a pas de hasard à ce niveau lorsqu’une une équipe est capable de battre la Belgique d’éliminer l’Espagne et le Portugal, c’est qu’il y a beaucoup de qualités en termes de cohésion et d’esprit d’équipe. Il faut ajouter à cela le climat hostile qui va régner dans le stade mais on se prépare à tout, tranquillement, sereinement.”

Hugo Lloris se présent en conférence de presse

Il est le premier à s’exprimer avant le sélectionneur:

Il évoque le duel Mbappé-Hakimi, coéquipiers en club et amis dans la vie: “Je crois que l’évéement va prendre le dessus naturellement. Tu as beau être amis en dehors des terrains à partir du moment ou tu représentes dans ton pays dans une Coupe du monde, tu fais la part des choses, ton esprit de compétiteur prend le dessus.”

Maroc: Aguerd et Saïss toujours incertains

A la veille de la demi-finale de Coupe du monde 2022 face à la France, l’équipe du Maroc fait face à des incertitudes en défense. Forfait en quart face au Portugal (1-0) en raison de douleurs aux ischios, Nayef Aguerd est aussi touché par un état grippal. Le joueur de West Ham s’entraîne tout de même.

Sorti en cours de match contre le Portugal, Romain Saïss est touché à la cuisse. Sa participation à la demie est toujours incertaine. Forfait lors de la dernière rencontre, Noussair Mazraoui est lui apte pour la demie face aux Bleus.

Loïc Briley

Regragui: “On n’est pas fatigués, demain on va courir”

“On veut aller en finale et gagner. On est prêt à tout pour arriver à cet objectif. On aura une énergie extraordinaire demain. Dire qu’on est satisfait d’avoir atteint les demi-finales, ça nous convient pas. Ça sera peut être la seule chance de la gagner.  On n’est pas fatigués, demain on va courir.”

>> Le message de Regragui sur le physique de ses troupes

Regragui: “Les demi-finales, ça ne nous convient pas, on veut gagner”

“On veut aller en finale et gagner. On est prêt à tout pour arriver à cet objectif. On aura une énergie extraordinaire demain. Dire qu’on est satisfait d’avoir atteint les demi-finales, ça nous convient pas. Ça sera peut être la seule chance de la gagner.”

Regragui: “Un honneur de jouer la France”

“J’ai la double nationalité. C’est un honneur et un plaisir de jouer la France mais ce n’est que du football. Moi jouer la France le Brésil etc, ce que je veux c’est juste me qualifier. Ce qui m’intéresse c’est gagner et jouer la meilleure équipe du monde.”

Regragui: “Il faut arrêter de catégoriser nos joueurs”

“Il faut arrêter de catégoriser nos joueurs. Dans les 26, j’ai pris ceux qui pouvaient apporter un plus. Je n’avais aucun doute. Attiatallah joue en Europe tous les jours, pareil pour Jabrane. L’Angleterre, c’est surtout l’état d’esprit. Eduardo et Juan (Préparateurs physiques) ont une prépa à base de ballon. J’aime bien. Je voulais un staff 100% marocain mais je voulais aussi cette petite touche espagnole. Surtout qu’Eduardo a déjà eu des expériences dans le monde arabe.”

Regragui répond aux critiques sur le jeu du Maroc

“On va jouer comme on sait faire. Cette possession de balle mais c’est extraordinaire comment ça vous fait rêver. 70% de possession et tu tires que 2 fois. Et les expected goals aussi, “on aurait dû gagner, on avait 4 de expected goals !!” Nous on est là pour gagner, c’est tout (…) Je suis passé par là aussi. Pep Guardiola m’a rendu fou aussi. Mais c’est sûr que quand t’as De Bruyne ou Bernardo Silva, c’est sûr que tu as le ballon. La France m’a fait rêver en 2018 dans sa manière de jouer. Deschamps a compris comment fallait faire (…) Arrêtons avec les statistiques. Je vais demander à Gianni Infantino qu’il rajoute des points au-delà de 60% de possession. On tient un truc là. On avait 0,01% de chances de gagner la Coupe du monde au début du Mondial. On est à 12% maintenant ? Al Hamdoulilah alors.”

>> Regragui pas fan des datas dans le foot

Regragui: “Il faudra être fort pour nous sortir”

“La meilleure équipe de la compétition le Brésil est dehors et ne jouera pas les demi-finales. Alors on a faim bien sur. Il faudra être fort pour nous sortir. On a confiance et on est pas fatigué, je le répète. On est peut-être fou qui sait…”

Regragui fait planer l’incertitude sur son onze de départ

“On a beaucoup de blessés mais on récupère bien. On a un staff médical de haut niveau. On a souvent des bonnes nouvelles. Pour le moment, personne n’est OUT mais personne n’est IN. On attendra jusqu’à la dernière minute, comme d’habitude.”

Regragui: “J’espère que la France ne nous respectera pas”

“On est venu changer les mentalités de notre continent. Si on est content d’être en demi, je ne serais pas content moi. Je veux être en finale. J’espère que la France ne nous respectera pas. Car ça sera difficile si c’est le cas.”

>> Le discours de Regragui sur les Bleus

Regragui: “Pas un plan anti-Mbappé”

“Hakimi connaît mieux que moi Mbappé. On ne va pas faire un plan anti-Mbappe. Car malheureusement, il n’y a pas que lui. Quand on connaît le niveau de Griezmann entre les lignes… Mais Hakimi est un grand champion donc je n’ai aucune inquiétude.”

Regragui en conférence de presse: “Deschamps, le meilleur sélectionneur du monde”

“On avance dans la compétition et plus on avance, plus les matches sont difficiles, on va jouer l’équipe championne du monde avec un entraîneur de grande qualité le meilleur sélectionneur du monde, nous on va continuer sur ce qu’on sait faire avec beaucoup d’ambition pour créer la surprise et pourquoi pas aller en finae de la Coupe du monde.”

Comment s’est organisée la distribution des billets par la Fédération marocaine

Plusieurs milliers de supporters étaient là tôt ce matin, en plein soleil, sur le parvis du stade Al Janoub, pas très loin de l’aéroport de Doha. Les premiers sont arrivés peu après 22h. beaucoup sont venus au milieu de la nuit.

Ici, on évoque le chiffre de 13.000 places distribuées.

Certains sont là avec leurs valises. Ils sont venus ici dès la descente de l’avion.

Le temps d’attendre, beaucoup s’adossent à des barrières de sécurité pour se reposer, s’assoupir. Certains ont amené des chaises. D’autres se couvrent la tête avec des vestes, des drapeaux du Maroc, des couvertures de survie pour se protéger du soleil. “C’est long mais ça vaut le coup”, sourit Nabil, qui fait la queue depuis 00h30.

Tous rêvent de participer à cette demi-finale historique. Et remercient la fédération marocaine pour cette distribution gratuite de places.

Martin Bourdin

Des supporters marocains… déjà devant le stade Al-Janoub

Des supporters marocains sont déjà présents devant le stade Al-Janoub, lieu de la distribution de places demain matin pour le match France-Maroc de mercredi soir. Une centaine de fans sont présents sur place. La nuit va être longue…

NP

La Fédération marocaine va distribuer des places mardi matin à Doha

La Fédération marocaine va donner des places à ses supporters présents au Qatar pour la demi-finale historique face à la France, ce mercredi à la Coupe du monde 2022 (20h). Une distribution de tickets est prévue ce mardi matin au stade Al-Janoub d’Al-Wakrah.

>>> On vous explique tout ici

L’Elysée justifie le déplacement de Macron face aux critiques

Emmanuel Macron se rendra mercredi à Doha pour “soutenir les Bleus” en demi-finale face au Maroc, a répliqué ce lundi soir l’Elysée, alors que le LFI Manuel Bompard ou l’écologiste Yannick Jadot lui ont de nouveau demandé de ne pas aller au Qatar “apporter sa caution politique”.

“Il s’agit de soutenir les Bleus dans ce qui sera un moment important du sport français et de l’amitié franco-marocaine, a relevé un conseiller présidentiel. C’est important pour le président d’être là pour soutenir les joueurs de l’équipe de France.”

Dès avant le début du Mondial, le chef de l’Etat avait annoncé sa présence pour la demi-finale ou la finale en cas de qualification des Bleus, un engagement qui fait polémique en raison des critiques sur les conditions de vie des travailleurs migrants, l’impact sur l’environnement des stades climatisés et la place des femmes et minorités au Qatar. Il avait alors déjà appelé à ne “pas politiser” le sport, ajoutant que ces “questions-là, il faut se les poser quand on attribue l’événement”.

>>> Plus d’infos par ici

“Deux pays frères”, le beau message de Mustapha Hadji avant France-Maroc

Mustapha Hadji a lancé un poignant appel à la fraternité entre les supporters des deux équipes. Invité de l’émission Rothen s’enflamme ce lundi sur RMC, l’ancien international marocain (64 capes), né au Maroc mais lancé comme son frère Youssouf à l’AS Nancy-Lorraine, a rappelé la relation étroite entre la France et le pays du Maghreb.

“Au niveau politique, je reste un sportif, mais cela réunit les gens. Le football cela doit être une fête. Avant tout, pour moi, la France c’est un pays frère. Cela l’a toujours été. Depuis que je suis né j’ai entendu parler de la France, a estimé l’ex-milieu de l’ASNL. La France c’est dans nos cœurs, c’est dans notre sang. La France c’est notre frère jumeau. Aujourd’hui que les politiques se servent de cela mais pour moi la France et le Maroc ont toujours été deux pays frères.”

“J’ai grandi en France, ma famille a grandi en France et tout ce que l’on a eu, tout ce que mon petit frère et moi avons pu avoir, on le doit à la France. Si on joue au football aujourd’hui, c’est grâce à la France. On est des millions de Marocains comme cela, a encore lancé l’aîné des deux anciens joueurs des Lions de l’Atlas. Aujourd’hui que les politiciens, où je ne sais pas quoi…cela ne me regarde pas. Ce qui m’intéresse moi, c’est de voir un beau match. Les supporters, que cela soit à Abidjan, à Paris ou à Rabat… qu’ils fassent la fête. C’est un jour de fête.”

Et l’invité de RMC de lancer son petit souhait sur le dénouement du match: “Que le meilleur gagne ! Aujourd’hui je préfèrerais que le Maroc gagne, bien sûr que je préfère que le Maroc gagne. Mais en tout cas il faut que cela reste historique. De toute façon, le football c’est comme ça. En tout cas, il ne faut pas que cela déborde et il ne faut pas que cela aille plus loin que le football.”

Ce que pense la Fifa du jeu des Bleus

La Fifa a mis en place un groupe d’étude technique, composé d’anciens joueurs ou techniciens, qui donne régulièrement son avis – tactiquement parlant – sur le jeu proposé lors de cette Coupe du monde. Lors d’un nouveau point presse ce lundi, le groupe, conduit par Jürgen Klinsmann, a notamment évoqué l’équipe de France.

“Défensivement, en général, nous avons vu des joueurs très importants comme Hakim Ziyech ou Antoine Griezmann, qui se sont sacrifiés pour le bien de l’équipe”, a souligné l’Italien Alberto Zaccheroni, ancien coach de l’AC Milan et sélectionneur du Japon.

Et de souligner une force des Bleus: “En parlant de la France, c’est l’équipe la plus dangereuse dans la surface, que ce soit avec les qualités d’Olivier Giroud et de Kylian Mbappé, ou parce que les milieux ont fait du très bon travail, à commencer par Adrien Rabiot qui couvre 80 mètres avec une grande qualité.”

On connait l’arbitre de France-Maroc

La Fifa a désigné ce lundi l’arbitre de France-Maroc en demi-finale du Mondial: il s’agit du Mexicain César Ramos, qui a déjà dirigé trois matchs dans la compétition, dont Belgique-Maroc (0-2) en phase de poules.

César Ramos sera assisté d’Alberto Morín et Miguel Hernández; avec le Vénézuélien Jesús Valenzuela en quatrième arbitre. Le Canadien Drew Fischer sera en charge du VAR.

>> Plus d’infos par ici

Quand Giroud et Regragui… étaient coéquipiers

Adversaires mercredi soir en demi-finale de Coupe du monde (20h), le meilleur buteur de l’histoire des Bleus, Olivier Giroud, et le sélectionneur du Maroc, Walid Regragui, ont partagé le temps d’un stage estival le même maillot, celui de Grenoble. C’était en 2008, et les statuts n’étaient forcément pas les mêmes.

>>> On vous raconte cette drôle d’histoire par ici, avec des témoins de l’époque

Un pont aérien mis en place entre le Maroc et le Qatar pour les supporters des Lions de l’Atlas

La compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) a décidé d’opérer près de 30 vols spéciaux entre Casablanca et Doha mardi et mercredi afin d’acheminer les supporters marocains pour la demi-finale du Mondial contre la France (mercredi, 20h).

“Pour permettre aux nombreux Marocains désireux de soutenir la sélection nationale dans son épopée et de vivre l’émotion de la demi-finale de la Coupe du monde (…), Royal Air Maroc a mis en place un véritable pont aérien entre Casablanca et Doha”, indique un communiqué de la RAM publié lundi.

“A une qualification historique, un dispositif historique”, vante la compagnie aérienne: ce sont près de 30 vols qui seront assurés par des “avions gros porteurs” à la veille et le jour du match entre l’aéroport Mohammed V de Casablanca, la ville la plus peuplée du royaume, et Doha.

>>> Plus d’infos sur le pont aérien par ici

Pas d’inquiétude pour Tchouaméni et Upamecano

Absents de l’entraînement ce lundi, Dayot Upamecano et Aurélien Tchouaméni ont été ménagés, comme d’autres joueurs l’ont été depuis le début du Mondial deux jours après des matchs des Bleus. Pas d’inquiétude, donc.

AP 

La FFF invite l’ensemble de ses employés…pour la finale

L’équipe de France n’est pas encore en finale de la Coupe du Monde mais la FFF s’y prépare. Les employés de la Fédération ont reçu un mail ce lundi, une invitation pour la finale.

“Le président Noël Le Graët prévoit d’inviter l’ensemble des salariés de la FFF à un déplacement organisé à l’occasion de la finale de la Coupe du Monde, le dimanche 18 décembre, sous réserve de la qualification de l’équipe de France, mercredi soir”, explique le mail.

Tout est pris en charge par la FFF, aussi bien l’aller-retour en avion que l’hôtel sur place. Le départ est prévu samedi et le retour après le match. Seule condition pour profiter de cet instant exceptionnel: avoir un passeport valide. Et que les Bleus se qualifient.

NP à Doha

Tchouameni et Upamecano absents du début de l’entraînement

Le milieu de terrain et le défenseur ne sont pas présents au début de la séance du jour, à 48h de la demi-finale contre le Maroc.

AP

C’est fini pour cette conférence de presse

Merci à tous de l’avoir suivie. Les Bleus vont désormais s’entraîner à partir de 16 heures.

Koundé sur la défense des Bleus

“On a encaissé des buts qui étaient évitables. Défensivement, il y a des choses qu’on a mieux fait contre l’Angleterre, on a mieux coulissé par exemple. On n’a pas beaucoup de match en commun.”

Koundé sur son match contre l’Angleterre

“On a mieux défendu, on a mieux fermé les lignes de passe, ça a rendu mon travail un peu plus simple. On savait que le côté gauche était leur côté fort, on s’est adapté, j’ai joué mon jeu et je me suis concentré sur mon travail.”

Koundé sur la défense du Maroc qui n’a pris qu’un but depuis le début du tournoi

“C’est remarquable, encore plus quand on voit les équipes qu’ils ont affrontées. Il va falloir être très justes si on veut marquer.”

Plus de pression contre le Maroc que contre le Portugal ?

Koundé: “Ce n’est pas une question que je me suis posée. Il y a une pression de résultat. On va débuter le match comme n’importe quel autre.”

Bientôt une Thuram 98 ou une Pavard 2018 ?

“J’espère que ça sera mercredi. Je suis concentré sur ce que je dois faire, mais qui ne rêve pas de faire une Lilian Thuram ou une Benjamin Pavard ?”

Koundé sur ses repères à droite

“Il y a toujours une marge de progression, mais je me sens de mieux en mieux.”

Mbappé frustré contre l’Angleterre ?

Koundé: “Je ne l’ai pas senti frustré, il était très content d’être qualifié. Connaissant le compétiteur, je pense qu’il aurait aimé être décisif. Mais il a su jouer en peu de touches pour qu’on puisse basculer de l’autre côté où c’était moins surveillé.”

Koundé sur la spécificité d’affronter le Maroc

“Ca a une saveur particulière, il y a beaucoup de Marocains en France, ça représente une belle fête. Ca va être un beau moment pour tout le monde.”

Koundé sur la forte présence de supporters marocains au stade

“On sait aussi qu’il y aura énormément de supporters français, on espère les entendre le plus possible. Le principal est de se concentrer sur ce qu’on a à faire sur le terrain.”

Koundé sur Griezmann

“C’est un joueur clef qui représente très bien l’équipe: un joueur qui se bat pour le collectif peu importe la position où il joue. Il donne énormément pour l’équipe. Il court, il presse. Quand on a le ballon, il mène le jeu.”

Koundé sur son parcours

“Je suis très fier. Depuis le centre de formation, il y a toujours eu des obstacles. Je réalise la chance que j’ai de pouvoir disputer une demi-finale de Coupe du monde avec un tel groupe.”

Koundé sur son collier contre la Pologne

“C’était juste un oubli. J’ai oublié de l’enlever et je m’en suis rendu compter tard, c’est tout.”

Koundé sur la défense du Maroc

“Ils sont très compacts, ils ont des lignes très ressérées, ils laissent peu de temps au porteur de balle de s’organiser et ils coulissent très vite.”

Koundé sur le Maroc

“On sait que c’est une équipe qui réalise un parcours exceptionnel, qui a déjà battu de très grandes nations. Ce n’est plus une surprise. Ils méritent d’être ici, ils ont réalisé de très grandes performances.”

Koundé sur Bounou

“Je ne suis pas du tout surpris, j’ai eu l’occasion de le voir évoluer à un très haut niveau. C’est un gardien très complet, très fort sur sa ligne, bon au pied et très fort sur les penalties.”

C’est au tour de Jules Koundé

Le latéral droit des Bleus est arrivé dans la salle de presse.

Varane sur l’importance des primes du Mondial pour les caisses de la Fédération

“Tout est fixé à l’avance. On a conscience d’être importants pour le foot français, on sait l’impact que ça a, pas seulement en termes d’image mais aussi au niveau économique. Mais, pendant la compétition, c’est secondaire, ce n’est pas un élément de motivation.”

Varane sur son discours à la mi-temps contre la Pologne

“On était un peu moins dans le match, peut-être parce que c’était le début d’une nouvelle compétition ou parce que ça arrive d’avoir des coups de moins bien. J’ai senti que l’équipe avait besoin d’être reboostée. Ce n’est pas quelque chose que j’ai travaillé, je le sens comme ça, je le fais. Si je sens que le groupe en a besoin, je le ferais. J’ai toujours assumé ma part de responsabilité.”

Varane sur Koundé

“Contre l’Angleterre, il a été solide. J’ai bien aimé sa façon dont il animé son couloir, notamment dans sa communication avec Ousmane. Ce n’est pas son poste de formation mais il est à l’aise et solide. J’essaye d’être proche de lui et de le soutenir. Il sait ce qu’il veut, il est determiné dans ce qu’il fait.”

Varane sur Griezmann

“Son rôle a un petit peu changé dans l’équipe, mais il a toujours les mêmes qualités. Il peut couvrir le terrain et un toujours beaucoup de justesse technique. Il peut réguler le tempo d’un match. Il a l’expérience et des qualités qui lui permettent d’avoir un rôle très important. Il est en pleine possession de ses moyens et apporte beaucoup au groupe.”

Plus de pression avec le statut de favori avant un match ?

Varane: “Il a fallu s’adapter. Contre la Pologne, beaucoup de joueurs n’avaient pas joué le match d’avant contre la Tunisie, il a fallu se remettre dedans. Mais il n’y a pas de pression par rapport à l’adversaire. C’est le très haut niveau, il n’y a pas de différence par rapport à l’adversaire.”

Varane sur le noyau dur des cadres

“On sait fonctionner ensemble. Forcément, on essaye de transmettre ça au groupe. On sait dans quelle direction on doit aller. Pendant les matchs, on essaye de rebooster et de transmettre notre calme dans les moments chauds. On se réparti la façon de communiquer avec le groupe.”

Varane sur la condition physique du groupe

“Physiquement, on est très bien. On a eu la chance d’obtenir la qualification au bout de deux matchs en poule, le troisième a permis de soit se reposer, soit garder du rythme.”

Varane sur le Maroc

“Il y a une force collective qui se dégage. C’est une équipe solidaire. Ils ont des forces également en contre-attaque, sur coup de pied arrêté ou sur des actions individuelles. On s’attend à beaucoup d’adversité.”

Varane sur Benzema

“Karim, je suis en contact avec lui, il supporter les Bleus.”

Varane sur Deschamps

“Avec le coach, on se connaît de mieux en mieux. Il est toujours attentif aux moindres détails. Il sait ce qu’il attend de moi et je sais ce que je peux apporter au groupe, on est constamment dans l’échange. C’est une chance pour nous d’avoir autant de stabilité, d’avoir ce point de repère en sélection depuis tant d’années.”

“La prolongation du coach ? On n’en parle pas, on est concentré sur le prochain match.”

Varane: “Difficile de prendre conscience de ce qu’on est en train de faire aujourd’hui”

“On se rendra vraiment compte une fois que ça sera terminé. On a conscience que ce qu’on réalise depuis des années est quelque chose de grand. Les résultats sont là. Mais c’est difficile de prendre conscience de ce qu’on est en train de faire aujourd’hui.”

Varane sur un éventuel excès de confiance contre le Maroc

“On a assez d’expérience pour ne pas tomber dans ce piège. Si le Maroc est à ce niveau-là, ce n’est pas un hasard, c’est une équipe qui défend très bien. Ce qui nous attend va être très compliqué, il ne faut surtout pas tomber dans la facilité, se donner à fond et batailler jusqu’au bout.”

Une compétition déjà réussie pour la France ?

Varane: “L’objectif de départ est la gagne. On sait que c’est difficile. C’est déjà une satisfaction d’être en demi-finale, ce n’est pas une chose facile. Réussi à être dans le dernier carré est une belle performance mais on est des compétiteurs et on veut la gagne.”

Varane sur la comparaison entre la Belgique en 2018 et l’Angleterre en 2022

“Je suis d’accord avec cette comparaison. Le match contre l’Angleterre était un gros test. On a dû souffrir pour gagner. Je n’aime pas comparer 2018 et 2022, c’est un groupe qui évolue, quatre ans dans le foot, c’est une éternité. On arrive au niveau de la compétition où la moindre erreur peut coûter cher.”

Varane sur la Croatie

“La Croatie a montré de belles qualités, c’est une équipe solide et difficile à bouger. Ce n’est pas un hasard de la retrouver à ce niveau-là.”

C’est parti pour cette conférence de presse

Varane est le premier à se présenter devant les médias.

Comment Griezmann est redevenu un immense joueur

Repositionné à un poste de milieu relayeur depuis le début de la Coupe du monde 2022, Antoine Griezmann réalise un tournoi éblouissant. En cinq matchs et avant de défier le Maroc en demi-finale ce mercredi (20h), le désormais meilleur passeur de l’histoire des Bleus a prouvé à tous ceux qui doutaient de lui après une période extrêmement compliquée qu’il était toujours un joueur unique.

>> Notre article est ici.

Varane et Koundé en conférence de presse ce lundi

Deux défenseurs seront en conférence de presse, ce lundi à deux jours de la demi-finale contre le Maroc: Raphaël Varane et Jules Koundé. Ils sont attendus à partir de 14h45.

France-Angleterre: quand Walker snobe la main tendue de Mbappé avant le match

Kylian Mbappé a tenté de saluer Kyle Walker dans le couloir avant le quart de finale de la Coupe du monde 2022 entre la France et l’Angleterre (2-1). Mais le latéral anglais a ouvertement snobé le Français qui s’en est amusé.

>> L’image de Wlaker qui snobe Mbappé

Coupe du monde 2022: Mbappé rend hommage à la carrière de Ronaldo après l’élimination du Portugal

Kylian Mbappé a laissé un petit commentaire sous la dernière publication de Cristiano Ronaldo. L’attaquant de la Seleçao y faisait part de son désarroi après l’élimination du Portugal en quart de finale de la Coupe du monde 2022.

>> Les trois émojis de Mbappé pour rendre hommage à Ronaldo

Coupe du monde 2022: TF1 critique la Fifa après le couac de France-Tunisie

François Pelissier, directeur des Sports de TF1, a de nouveau présenté ses excuses aux téléspectateurs après le couac de la fin du match entre la France et la Tunisie (0-1). Il attend encore une réponse de la Fifa qu’il pointe du doigt.

>> La demande d’explication de TF1 à la Fifa

Le Graët confirme qu’il va proposer un nouveau contrat à Deschamps

Dans les colonnes de l’Equipe ce lundi, le président de la Fédération française de football confirme qu’il va proposer un nouveau contrat au sélectionneur des Bleus, dont le bail expire le 31 décembre prochain, soit juste après la fin de la Coupe du monde au Qatar.

“Oui, effectivement. La décision lui appartient puisqu’il est dans le dernier carré. On verra bien dans quelques jours (…) Trouver un entraîneur de cette qualité n’est pas facile, donc j’espère qu’il dira oui.”

>> Toutes les infos sur le nouveau contrat de Deschamps par ici

Benzema sort du silence pour encourager les Bleus

Sur Instagram, le Ballon d’or Karim Benzema a exprimé publiquement son soutien aux Bleus, qualifiés pour les demi-finales de la Coupe du monde. L’attaquant avait dû se résoudre à quitter ses partenaires le 20 novembre dernier, juste avant l’entrée en lice de l’équipe de France face à l’Australie (4-1), en raison dune blessure à la cuisse survenue à l’entraînement.

>> Plus de détails ici

Deschamps n’a encore rien décidé concernant son avenir

En qualifiant l’équipe de France en demi-finale de la Coupe du monde 2022, Didier Deschamps s’est offert la possibilité de décider de son avenir, alors que son contrat de sélectionneur court jusqu’à la fin du mois. Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, souhaite qu’il poursuive sa mission entamée en juillet 2012. Mais le coach des Bleus y réfléchira à la fin du Mondial au Qatar.

>> Plus de détails ici

Les coulisses d’Angleterre-France et de la qualification des Bleus

L’équipe de France s’est qualifiée samedi soir pour les demi-finales de la Coupe du monde 2022 en éliminant l’Angleterre (2-1). Avant d’affronter les Anglais, dans ce qui était leur premier grand rendez-vous dans ce Mondial, les Bleus étaient très concentrés mais assez sereins.

>> Plus de détails ici

Bonjour à tous!

Bienvenue dans notre live pour suivre toutes les informations avant la demi-finale de la Coupe du monde entre la France et le Maroc, mercredi (20h) au stade Al Bayt (Al Khor).

About the Author

Follow me


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}