• Home
  • EN DIRECT – Portugal-Suisse: Avec un triplé de Ramos et Ronaldo sur le banc, la Seleçao file en quarts

EN DIRECT – Portugal-Suisse: Avec un triplé de Ramos et Ronaldo sur le banc, la Seleçao file en quarts

0 comments

La soirée de rêve de Ramos, remplaçant de Ronaldo et auteur du premier triplé du Mondial

Auteur du premier triplé de la Coupe du monde 2022 ce mardi contre la Suisse en 8e de finale (6-1), Gonçalo Ramos a été l’un des grands artisans de la qualification du Portugal. Alors qu’il remplaçait Cristiano Ronaldo dans le onze, l’attaquant du Benfica Lisbonne est entré dans les livres d’histoire.

>> Tout savoir sur la performance affolante de Gonçalo Ramos.

Gonçalo Ramos sur Ronaldo: “Ça s’est bien passé”

Gonçalo Ramos dans des propos rapportés par O Jogo: “Ronaldo m’a parlé comme il parle à tout le monde. Il est le capitaine et aide toujours. Ça s’est très bien passé”.

Fernando Santos: “Ronaldo et Ramos sont différents”

Interrogé sur la mise sur le banc de Cristiano Ronaldo au profit de Gonçalo Ramos, le sélectionneur portugais Fernando Santos a très rapidement justifié son choix, selon la retranscription des médias portugais dont Record.

“Ce sont des joueurs différents, j’ai également lancé Diogo Dalot et Raphaël Guerreiro, alors que Joao Cancelo est un joueur fabuleux, a-t-il glissé. J’ai estimé que c’est ce dont nous avions besoin pour ce match contre la Suisse.”

Et d’ajouter: “Il n’y a aucun problème entre Fernando Santos et le capitaine de l’équipe nationale, nous sommes amis depuis de longues années. Ces choses ne nous affectent pas. Je l’ai déjà expliqué, tout est rentré dans l’ordre (après le récent geste d’humeur de Ronaldo) et il a montré le bon exemple, comme un grand capitaine.”

Les louages de Bruno Fernandes pour Gonçalo Ramos

Bruno Fernandes en zone mixte: “Pour sa première titularisation dans une Coupe du monde, trois buts, une passe décisive, beaucoup de travail… C’est extraordinaire. Tout le monde est heureux pour lui, bien sûr. Il le mérite. Parce qu’avec son travail, il a sa chance et marque. Il est important, il l’était même avant et aussi pour le suviant, même s’il ne débute pas. Tout le monde est important. Nous sommes 26 joueurs et tout le monde doit être prêt”.

Guerreiro (Portugal): “Une belle performance de toute l’équipe”

Raphaël Guerreiro au micro de beIN Sports: “C’est sympa de jouer un match comme ça. On a été très sûrs de nos qualités, avec et sans la balle. C’est une belle performance de toute l’équipe. Je suis très fier d’avoir marqué pour mon pays en Coupe du monde. Mais le travail de toute l’équipe est plus important. Le Maroc? Il a joué très bas contre l’Espagne. À voir comment ça jouera contre nous”.

On connaît désormais les 8 dernières équipes en lice

Au programme à partir de vendredi : Pays-Bas – Argentine, Angleterre – France, Croatie – Brésil et Maroc – Portugal.

Ramos ou Ronaldo face au Maroc ?

C’est sans doute la question qui va animer le Portugal lors des prochains jours.

Ramos, héros de la soirée

L’attaquant portugais a signé le premier triplé de la Coupe du monde 2022. Il est déjà le 4e meilleur buteur portugais en Coupe du monde.

C’est terminé, le Portugal s’impose facilement 6-1

Gonçalo Ramos a illuminé la soirée avec un triplé pour sa première titularisation avec le Seleçao. Le Portugal file en quarts de finales face au Maroc. Cristiano Ronaldo a débuté sur le banc et n’a pas marqué. Pepe, Guerreiro et Leão ont participé à la victoire 6-1, Akanji a sauvé l’honneur pour une équipe suisse qui n’a pas su exister.

LEAOOOOOO POUR LE 6-1 !

QUEL BUT ENCORE UNE FOIS ! Entré en jeu il y a quelques minutes, Leão s’illustre. Sur le côté gauche, il repique dans l’axe et enroule du pied droit pour tromper Sommer. La frappe est limpide, le Portugal se fait plaisir. 6-1.

Okafor tente sa chance !

Il est contré par Pepe et il était de toute façon en position de hors-jeu.

Leão remplace Fernandes

L’attaquant de l’AC Milan va avoir droit à quelques minutes. Il tente tout de suite un centre pour Ronaldo, mais c’est imprécis.

Ronaldo !

Le Portugais est sur le point de reprendre le ballon dans la surface, mais Comert dégage au dernier moment.

Ronaldo cherché en profondeur

CR7 va même jusqu’à marquer d’une belle frappe du gauche, mais il est assez nettement hors-jeu. But logiquement refusé.

Entrée de Ruben Neves

Il remplace Bernardo Silva. Ruben Neves avait été titulaire lors des trois premiers matchs du Portugal lors de cette Coupe du monde, avant d’être mis sur le banc ce soir.

Coup franc de Ronaldo

C’est directement dans le mur.

Gonçalo Ramos comme Klose

Un triplé lors de sa première titularisation en Coupe du monde, c’était du jamais vu depuis 20 ans.

Entrée de Cristiano Ronaldo

CR7 le supersub remplace Gonçalo Ramos et prend le brassard de capitaine. Vitinha et Ricardo Horta remplacent également Otavio et João Félix, virevoltant et auteur de deux passes décisives.

Le premier triplé de la Coupe du monde

Il y a eu des doublés dans ce Mondial, notamment ceux de Kylian Mbappé et Olivier Giroud, mais Gonçalo Ramos a signé le premier triplé de la compétition.

Guerreiro pour Fernandes !

L’ouverture était magnifique, le centre de Guerreiro en une touche l’est également, mais Fernandes est un peu court pour le reprendre de volée.

LE TRIPLE POUR GONCALO RAMOS !

C’EST LE GRAND SOIR DE GONCALO RAMOS ! Servi dans la profondeur par João Félix, l’attaquant portugais, pour sa première titularisation, trompe Sommer d’un petit piqué et s’offre un triplé. 5-1 pour le Portugal, sans Ronaldo rappelons-le, toujours sur le banc.

Okafor remplace Vargas

Match sans saveur de l’attaquant suisse, impliqué défensivement mais qui ne s’est pas beaucoup exprimé offensivement.

Le rythme retombe

Un peu d’ambiance dans les tribunes, mais pas grand chose sur le terrain. Pas sûr que la Suisse croit vraiment en un come-back, et les Portugais semblent vouloir gérer.

Le public scande le nom de Ronaldo

Cristiano Ronaldo n’est toujours pas sur le terrain et certains fans au stade s’impatientent.

La Suisse retrouve des couleurs

Le Portugal est peut-être moins impliqué vu le score mais la Nati reprend un peu le contrôle du ballon. Le but du 4-1 pourrait leur redonner un peu d’espoir malgré un gros retard à combler.

AKANJI REDUIT L’ECART

LA SUISSE N’ABDIQUE PAS ! Sur corner, le ballon est dévié par Gonçalo Ramos avant d’arriver sur Akanji, qui pousse le ballon dans le but vide. Les buts s’enchaînent, la Suisse revient à 4-1.

GUERREIRO POUR LE 4-0 !

C’est une démonstration du Portugal. Sans Ronaldo, la Seleçao se balade. Le 4e et signé Raphaël Guerreiro, après un formidable travail de Félix et une belle fixation d’Otavio. 4-0 pour le Portugal, qui file vers les quarts.

Changements pour la Suisse

Freuler et Sow sont remplacés par Zakaria et Seferovic.

Tentative de Félix

C’est trop croisé, mais le Portugal n’arrête pas d’attaquer.

DEUXIEME BUT POUR RAMOS, LE PORTUGAL SE BALADE

QUEL MATCH DE GONCALO RAMOS ! Il remplace Cristiano Ronaldo, qui n’a jamais marqué en phase à élimination directe de Coupe du monde, et le voici qui marque un doublé pour sa 4e sélection. Le centre de Dalot à ras de terre était parfait, la déviation de Ramos est belle aussi. L’attaquant du Benfica a aussi un peu de réussite puisque son tir passe entre les jambes de Sommer. 3-0 pour le Portugal !

Ronaldo part à l’échauffement

On va surveiller le moment de son entrée en jeu, probablement après l’heure de jeu.

Le Portugal repart à l’attaque

Dans ces premières minutes, pas de changement de dynamique visible. Les Suisses vont devoir réagir.

C’est reparti

Les Portugais, qui mènent 2-0, donnent le coup d’envoi de la seconde période. Ils sont à 45 minutes d’un quart de finale de Coupe du monde qu’ils n’ont plus connu depuis 2006.

Bruno Fernandes, impliqué sur 5 buts lors de ce Mondial

Pour le Portugal, c’est du jamais vu depuis 1966, année où la Seleçao avait atteint le dernier carré grâce à Eusebio.

C’est la pause, le Portugal mène 2-0

La Suisse n’a pas existé au-delà des 10 premières minutes et la Seleçao a fait la différence grâce à Gonçalo Ramos, qui remplace aujourd’hui Cristiano Ronaldo, et Pepe, capitaine avec la mise sur le banc du numéro 7. Les quarts de fnales se rapprochent pour les hommes de Fernando Santos.

Frappe de Guerreiro !

C’est puissant mais ce n’est pas cadré.

Louche de Fernandes

Il tente de trouver João Félix, très actif depuis le début du match, mais c’est intercepté par Akanji.

Carton jaune pour Schar

Le défenseur suisse, souvent pris depuis le début du match, commet une grosse faute sur Félix au début de l’action menant au face-à-face entre Sommer et Ramos. Avertissement logique.

GONCALO RAMOS MANQUE LE DOUBLE !

Il l’avait au bout du pied, trouvé dans le dos de la défense. Mais Sommer s’est parfaitement interposé à ras de terre. La frappe croisée du gauche de Ramos était pourtant bonne. Toujours 2-0.

Centre de Bruno Fernandes

C’est complètement raté, mais le Portugal fait mal chaque fois qu’il se projette. Avec pour le moment un quasi 100% au moment de concrétiser les actions.

Costa devant Freuler !

C’était un ballon pour réduire l’écart. Sur un centre de Fernandes, Freuler est à l’affut pour reprendre le ballon de la tête, mais il ne peut pas mettre de puissance et Diogo Costa est là pour dévier sa tentative.

8e but de Pepe en sélection

Le deuxième en Coupe du monde. Le premier date de 2018, déjà en huitième de finale. A l’époque, ça n’avait pas suffi et le Portugal était sorti contre l’Uruguay, avec un doublé de Cavani.

PEPE POUR LE 2-0 SUR CORNER !

LE PORTUGAL FAIT LE BREAK ! Suite aux corner concédé par Schar, Pepe est trouvé et marque de la tête. Le défenseur de 39 ans était bien trop esseulé dans la surface suisse. 2-0 pour le Portugal, grâce à son capitaine du soir.

Schar proche du CSC !

Sur un centre à destination de Ramos, Schar est obligé d’intervenir mais il n’est pas loin de mettre le ballon dans son propre but. Sommer était battu. C’est finalement un corner.

Shaqiri juste à côté !

Le coup franc du suisse n’était peut-être pas cadré, mais joliment tiré et mis en corner par Costa.

Ramos déjà mieux que Ronaldo

Il lui a fallu 17 minutes pour marquer lors d’un match à élimination directe de Coupe du monde, ce que n’a jamais fait Cristiano Ronaldo en 514 minutes.

Dalot maîtrise bien Vargas

Après un début de match où ils avaient le ballon, les Suisses ont plus de mal et ne mettent pas en danger la défense portugaise.

Schar au sol

Le défenseur suisse qui fête sa 75e sélection avec la Nati, reste à terre. Pas certain qu’il puisse poursuivre.

Gonçalo Ramos encore !

Lancé en profondeur par João Félix, Gonçalo Ramos s’emmène le ballon avec un peu de réussite puis tente d’enrouler du droit, mais ça ne trompe pas Sommer.

Otavio !

Le milieu de terrain portugais tente sa chance depuis l’entrée de la surface, mais sa frappe est un peu écrasée et Sommer s’en empare sans problème.

Première titularisation de Ramos avec la Seleçao

Et deuxième but, du mauvais pied s’il vous plait.

GONCALO RAMOS OUVRE LE SCORE !

QUEL BUT DE RAMOS ! Sa frappe du gauche est soudaine. Depuis le côté gauche de la surface, il trouve la lucarne de Sommer dans un angle fermé. 1-0 pour le Portugal, le remplaçant de Cristiano Ronaldo a frappé.

Le Portugal reprend un peu le contrôle

Bernardo Silva et Bruno Fernandes redescendent pour donner le rythme.

La Suisse reste haut

Ce n’est pas loin de provoquer des pertes de balles de la défense portugaise. Les Suisses ont le ballon pour le moment, les Portugais n’ont pas encore créé quoi que ce soit.

La foule des photographes face au banc portugais

Juste avant le coup d’envoi, les objectifs n’étaient plus braqués sur le terrain mais sur le banc où était Cristiano Ronaldo.

Frappe d’Embolo

C’est la première frappe du match. Pepe est là pour contrer, corner pour la Suisse.

Embolo à terre

Le Suisse était au contact avec Ruben Dias et le Portugais s’est aidé du coude pour protéger le ballon. L’arbitre ne dit rien et l’attaquant suisse se relève.

Première incursion portugaise

Servi par João Félix, Bruno Fernandes touche le premier ballon de la Seleçao dans la surface suisse, mais son contrôle est trop long et la défense peut se dégager.

C’est parti entre le Portugal et la Suisse

Le coup d’envoi est donné par la Nati. C’est une place en quarts face au Maroc qui se joue lors de cet ultime huitième de finale de la Coupe du monde 2022.

Coup d’envoi imminent

L’occasion de rappeler les compositions, sans Cristiano Ronaldo qui reste sur le banc.

Portugal: Diogo Costa – Dalot, Pepe, Rúben Dias, Guerreiro – William, Otávio, Bernardo Silva – Bruno Fernandes, João Félix, Gonçalo Ramos.

Suisse: Sommer – Fernandes, Schar, Akanji, Rodriguez – Xhaka, Freuler – Shaqiri, Sow, Vargas – Embolo.

Les chiffres du Portugal et de la Suisse jusqu’ici

Dans la plupart des domaines, la Seleçao est au-dessus de la Nati.

Une place face au Maroc en quarts

Le vainqueur de ce Portugal-Suisse affrontera en quarts le Maroc, victorieux de l’Espagne un peu plus tôt dans la journée. Un adversaire qui fait office de surprise des quarts pour le moment, et potentiellement de bonne affaire, sur le papier, pour le vainqueur de ce soir.

La Suisse rêve des quarts depuis 1954

La dernière fois que la Nati a atteint les quarts de finales de la Coupe du monde, c’était chez elle en 1954. Entre 2006 et 2018, la Suisse a atteint trois fois les huitièmes sans jamais réussir à passer ce tour.

Fernandes vs Shaqiri, duel de créateurs

Le Portugais a brillé lors des matchs de groupes, alors que la Suisse a gagné ses deux matchs lorsque Shaqiri était aligné.

Ronaldo sur le banc, jamais vu depuis 2008

Depuis 14 ans, le numéro 7 du Portugal avait toujours été titulaire en tournoi majeur. La dernière fois qu’il acait connu le banc, c’était déjà contre la Suisse.

La Suisse avec Shaqiri

Revenu dans le onze pour le match contre la Serbie, Xerdan Shaqiri est de nouveau titulaire.

La composition de la Suisse: Sommer – Fernandes, Schar, Akanji, Rodriguez – Xhaka, Freuler – Shaqiri, Sow, Vargas – Embolo.

Ronaldo sur le banc, c’est officiel

La compo du Portugal est tombée et Cristiano Ronaldo n’est pas dans le 11 de départ, remplacé numériquement par Gonçalo Ramos.

La composition du Portugal: Diogo Costa – Dalot, Pepe, Rúben Dias, Guerreiro – William, Otávio, Bernardo Silva – Bruno Fernandes, João Félix, Gonçalo Ramos.

Ronaldo sur le banc, selon la presse portugaise

Selon Record et O Jogo, Cristiano Ronaldo sera remplaçant au coup d’envoi. Gonçalo Ramos pourrait démarrer à la place du capitaine, publiquement réprimandé par le sélectionneur Fernando Santos pour son attitude lors du précédent match.

Plus d’informations ici.

Bonsoir et bienvenue pour ce match en live

C’est le dernier, et c’est un sacré feu d’artifice: au programme ce mardi soir, après Maroc-Espagne, le dernier huitième de finale de cette Coupe du monde au Qatar. il oppose le Portugal et la Suisse. Si le Portugal n’a jamais semblé aussi fort collectivement en Coupe du monde, il traîne parfois comme un boulet le dossier Cristiano Ronaldo qui est devenu plus un poids qu’un moteur pour Fernando Santos, qui a pour la première fois officiellement tancé sa star lundi en conférence de presse.

La Suisse, qui a bien résisté face au Brésil avant d’arracher sa qualification dans un match “tout pour l’attaque” face à la Serbie a déjà fait tomber des favoris en huitième de finale, les Bleus et leurs supporters s’en souviennent.

Alors, Cristiano Ronaldo ou pas? Réponse avec la publication es compos à partir de 18h30. Coup d’envoi sur BeIN Sport et TF1 à 20h. A suivre en direct commenté sur le site et l’appli RMC Sport.

About the Author

Follow me


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}