Un nul mrit pour des Tunisiens accrocheurs – Dbrief et NOTES des joueurs (Danemark 0-0 Tunisie) – Football

Avec une agressivit positive, la Tunisie a accroch le Danemark (0-0) ce mardi lors de la premire journe du groupe D de la Coupe du monde 2022. Intenses, les deux futurs adversaires de la France se sont livrs une belle bataille.

Un nul m

Aissa Laidouni a ralis un gros travail.

Les Tunisiens ne sont pas venus au Qatar pour faire de la figuration. Avec un visage courageux, la Tunisie a t en mesure de tenir en chec le Danemark (0-0) ce mardi pour le compte de la premire journe du groupe D de la Coupe du monde 2022.

Bougs en premire priode, les Danois ont retrouv des couleurs aprs la pause, mais ont but face des Tunisiens trs courageux. Avant de dfier l’Australie 20h, la France a vu de la qualit chez ses deux futurs adversaires.

Laidouni omniprsent, Jebali dangereux…

Dans un stade acquis la cause des Tunisiens, les hommes de Jalel Kadri affichaient une norme envie sur les premires minutes, l’image d’un Laidouni totalement survolt. Plus entreprenants, les Aigles de Carthage se procuraient mme la premire opportunit de la partie avec un tir de Drger dtourn par Christensen juste ct de son poteau ! Bousculs, les Danois balbutiaient leur football avec notamment un Dolberg totalement transparent…

Cependant, au fil des minutes, les Scandinaves retrouvaient des couleurs dans le sillage d’un Eriksen inspir dans ses centres. Avec une agressivit positive, la Tunisie jouait tous les coups fond et pensait mme ouvrir le score avec un but logiquement refus Jebali pour un hors-jeu. Avec une grosse intensit jusqu’ la pause, les deux pays se rendaient coups pour coups et Schmeichel devait mme sauver les siens devant Jebali, qui tait hors-jeu mais l’arbitre ne le signalait pas.

Les Danois se rveillent, le rat de Cornelius !

Aprs la mi-temps, les Tunisiens revenaient avec les mmes intentions et un Laidouni toujours aussi impressionnant dans l’entrejeu. Tout comme Jebali en premire priode, Skov Olsen croyait marquer, mais un hors-jeu de Damsgaard tait logiquement siffl. Mis en confiance par cette action, le Danemark s’emparait du contrle du ballon et exerait une pression de plus en plus importante dans le camp adverse.

Avec une solidarit de tous les instants, la Tunisie ne lchait rien et rsistait avec une superbe parade de Dahmen sur un tir lointain d’Eriksen. Sur le corner dans la foule, les Tunisiens taient sauvs avec une tte rate bout portant de Cornelius sur le poteau ! Incroyable ! Avec des joueurs mousss sur le plan physique, la fin de la partie tait trs brouillonne et les deux quipes se quittaient sur ce score de parit.

La note du match : 5,5/10

Une rencontre particulirement intense. Sans faire le moindre complexe, la Tunisie a abord ce match avec une grande agressivit afin de bousculer le Danemark. Et mme si les dbats se sont quilibrs au fil des minutes, il y a eu un bon rythme avec des duels vraiment muscls entre les deux pays. On peut bien videmment regretter des occasions assez rares et une partie sans le moindre but…

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a dcern une note (sur 10) commente chaque joueur.

L’homme du match : Aissa Laidouni (7/10)

Quel impact ! Autant le dire tout de suite, le milieu de terrain de la Tunisie a eu du dchet dans ses tentatives avec quelques passes imprcises. Mais comment lui reprocher ce manque de justesse en comparaison son apport XXL ? Agressif et survolt, il a fait vivre un enfer aux Danois avec un impact norme la rcupration et surtout une vraie capacit se projeter par ses courses. Tranchant vers l’avant, il a t l’origine des meilleurs mouvements de son pays. Remplac la 87e minute par Ferjani Sassi (non not).

DANEMARK :

Kasper Schmeichel (6) : de mieux en mieux ces dernires semaines Nice, le gardien du Danemark a t solide sur cette rencontre. Inquit sur une frappe de Drger dtourne par Christensen juste ct de son poteau, le Danois a t battu par Jebali, mais un hors-jeu a t logiquement signal. Sur la suite de la partie, le portier a remport un autre duel face Jebali, hors-jeu mais non-signal par l’arbitre, juste avant la pause. Il a t trs peu inquit en seconde priode.

Joachim Andersen (5,5) : dans cette dfense trois dans l’axe du Danemark, l’ancien Lyonnais a t intressant dans sa couverture de la profondeur afin de grer les appels de Jebali. Dans les duels, le dfenseur central danois a t la hauteur. Par contre, il faut tout de mme souligner son imprcision technique avec plusieurs passes rates.

Simon Kjaer (6) : le capitaine du Danemark a fait parler son exprience sur cette rencontre. Malgr un Jebali remuant face lui, le joueur de l’AC Milan a t juste dans ses anticipations et son positionnement, notamment pour mettre le Tunisien hors-jeu sur certaines actions. Solide dans ses interventions et propre dans ses transmissions. Remplac la 64e minute par Mathias Jensen (non not).

Andreas Christensen (6,5) : tout comme Kjaer, le dfenseur central du FC Barcelone a rendu une copie vraiment propre. A l’exception d’une frayeur sur une frappe de Drger dtourne juste ct de son poteau, le Danois a t serein dans les duels et a gratt plusieurs ballons. Et surtout, contrairement Andersen, il a apport sa propret dans ses premires relances. On a aussi aim son apport offensif sur les corners, avec bien videmment cette remise pour l’occasion de Cornelius.

Rasmus Nissen Kristensen (5,5) : dans un rle de piston droite, le Danois a eu une trs grosse activit. Essentiellement concentr sur ses taches dfensives, il a t srieux dans ses interventions, notamment dans le domaine arien. Dans ses montes, le joueur du Danemark a ralis quelques combinaisons intressantes, mais a parfois manqu de prcision.

Thomas Delaney (5,5) : mme si le Danemark a t secou par la Tunisie, le milieu de terrain n’a pas dmrit dans l’entrejeu. Avec une bonne activit la rcupration, il s’est bien battu pour rpondre l’intensit physique impose par les Tunisiens. Et dans ses passes, le Danois a t son avantage dans l’orientation du jeu. Touch au genou, il a t remplac la 45e minute par Mikkel Damsgaard (5), qui n’a pas dmrit. Sans avoir un gros impact, le joueur de Brentford a apport sa qualit technique pour raliser des dcalages intressants.

Christian Eriksen (6) : le milieu de terrain du Danemark avait clairement une cible dans le dos. Le plan de la Tunisie tait clair : empcher le numro 10 de pouvoir orienter le jeu. Avec ses dplacements, le joueur de Manchester United a tout de mme t capable de se mettre en action, notamment sur des centres et des corners dangereux. Gn par le travail adverse, il a tout de mme t dangereux, l’image d’une frappe repousse par Dahmen.

Pierre-Emile Hjbjerg (5,5) : tout comme Delaney, le milieu de terrain du Danemark a rapidement affich sa personnalit pour dfier les Tunisiens dans le combat. Avec un bel impact physique, le joueur de Tottenham a t son avantage la rcupration. Dans le jeu, il n’a pas t forcment trs inspir vers l’avant, mais a eu le mrite d’tre juste.

Joakim Mhle (5) : sur le ct gauche, le piston du Danemark a rendu une copie mitige. Dlest de ses tches dfensives, le Danois a eu une grande libert pour prendre son couloir. Et malgr quelques montes tranchantes, il a eu du mal crer des dcalages avec plusieurs transmissions imprcises l’approche de la zone de vrit.

Andreas Skov Olsen (4,5) : associ Dolberg en attaque, le jeune talent du Danemark a fait de son mieux pour peser sur les dbats. Avec ses mouvements, il a propos des solutions mais n’a jamais t capable d’inquiter Dahmen. Pour ne rien arranger, le joueur de Bruges a t particulirement brouillon dans ses tentatives et a t malheureux avec un but refus pour un hors-jeu de Damsgaard. Remplac la 64e minute par Jesper Lindstrom (non not).

Kasper Dolberg (4) : bel et bien titulaire malgr ses dboires en club, l’attaquant du Danemark a incarn une dception. Trs discret en dbut de partie, le joueur du FC Sville a retrouv des couleurs avec son quipe au fil des minutes. Pour autant, l’exception de quelques bonnes remises, il a peu pes sur les dbats et a t domin dans les duels avec les dfenseurs tunisiens. Remplac la 64e minute par Andreas Cornelius (non not), qui a rat une norme occasion bout portant avec une tte sur le poteau.

TUNISIE :

Aymen Dahmen (6,5) : le gardien de la Tunisie a rpondu prsent quand il le fallait. Avec une dfense solide et trs motive, le portier a t bien protg et a essentiellement eu des interventions tranquilles raliser en premire priode. Srieux sur une frappe lointaine d’Eriksen lors du second acte, il a t sauv par son poteau dans la foule sur une tte de Cornelius. A noter une belle frayeur sur une relance risque avec une louche pour son partenaire.

Mohamed Drger (6) : dans le couloir droit, le latral de la Tunisie a rendu une copie en deux temps. Pourtant, il a bien dbut cette rencontre avec une frappe, dtourne par Christensen, qui a frl le poteau de Schmeichel. Mais par la suite, le Tunisie a affich des lacunes sur le plan dfensif avec des difficults couvrir les appels des Danois dans son dos en premire priode. Puis paradoxalement, son second acte a t abouti avec de gros efforts pour rsister avec ses partenaires. Remplac la 87e minute par Wajdi Kechrida (non not).

Dylan Bronn (6) : l’ancien Messin a eu du travail sur cette rencontre avec un Drger parfois peu serein dans sa zone. Et globalement, l’international tunisien, sans crever l’cran, a t la hauteur de ce rendez-vous. Srieux dans les duels, il a t aussi plutt propre dans ses relances pour soulager ses partenaires.

Yassine Meriah (6,5) : dans l’axe de la dfense trois de la Tunisie, le dfenseur central a affich un visage particulirement srieux. Forcment aid par un Dolberg en grande difficult, le Tunisien a remport la majorit de ses duels sans forcer et a t aussi srieux dans ses transmissions.

Montassar Talbi (6,5) : dsormais bien connu en France aprs ses bons dbuts Lorient, le dfenseur central de la Tunisie a continu sur la lance de sa premire partie de saison intressante. Avec une agressivit positive, il a form un duo complmentaire avec Abdi pour grer les tentatives danoises dans sa zone. On a ador son envie et sa rage dans ses interventions.

Ali Abdi (6,5) : sur le ct gauche, le piston de la Tunisie a t bien plus solide (et rgulier) par rapport Drger. Pourtant, sur le plan offensif, il n’a pas franchement t inspir avec plusieurs ballons perdus. Par contre, dfensivement, le Tunisien a t l’auteur d’un gros travail, l’image d’un retour dterminant sur Skov Olsen dans son dos en premire priode.

Ellyes Skhiri (6,5) : dans un rle de sentinelle, le milieu de terrain de la Tunisie a rpondu prsent. Avec Laidouni, l’ancien Hraultais a impos un vrai combat physique aux Danois et n’a pas dmrit dans les duels. Pour ne rien gcher, il a t galement prcieux par sa capacit conserver le ballon et surtout raliser des transmissions prcises.

Aissa Laidouni (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Anis Ben Slimane (5,5) : en soutien de Jebali, le milieu offensif de la Tunisie n’a pas mnag ses efforts pour aider ses partenaires dans l’entrejeu. Cependant, dans l’utilisation du ballon, il a t moins son avantage avec des difficults combiner avec ses coquipiers et plusieurs ballons perdus face la pression des dfenseurs danois. Remplac la 66e minute par Nam Sliti (non not).

Youssef Msakni (6) : tout comme Ben Slimane, le capitaine de la Tunisie a t irrprochable dans ses efforts avec une dbauche d’nergie importante pour soutenir ses partenaires. Prcieux la rcupration, il a cependant eu du mal peser sur les dbats l’approche de la cage de Schmeichel avec plusieurs situations mal ngocies. Remplac la 79e minute par Hannibal Mejbri (non not).

Issam Jebali (6) : un norme courage. Avec sa puissance physique, l’attaquant a vraiment pes sur la dfense adverse et a t intressant pour faire remonter le bloc tunisien. Mme dans ses appels, il a propos de nombreuses solutions, mais a t malheureux en tant souvent hors-jeu. D’ailleurs, juste avant la pause, il a perdu un duel face Schmeichel o il semblait hors-jeu, mais l’arbitre ne l’a pas signal. Remplac la 79e minute par Taha Yassine Khenissi (non not).

Et pour vous, quels ont t les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Ragissez dans la zone de “commentaires” ci-dessous !

DANEMARK 0-0 TUNISIE (mi-tps: 0-0) – CdM 2022 – 1er tour, Groupe D / 1e journe
Stade : Education City Stadium, Al Rayyan – Arbitre : Cesar Arturo Ramos Palazuelos, Mexico

Buts :
Avertissements : R. Kristensen (24e), M. Jensen (78e), pour DANEMARK – T. Khenissi (86e), pour TUNISIE

DANEMARK : K. SchmeichelJ. Andersen, S. Kjr (A. Cornelius, 65e), A. ChristensenR. Kristensen, J. MhleP. Hjbjerg, C. EriksenT. Delaney (M. Damsgaard, 45+1e)A. Olsen (J. Lindstrm, 65e), K. Dolberg (M. Jensen, 65e)

TUNISIE : A. DahmenD. Bronn, Y. Meriah, M. TalbiM. Drger (F. Sassi, 88e), A. AbdiE. Skhiri, A. Ladouni (W. Kechrida, 88e)A. Slimane (N. Sliti, 67e), Y. Msakni (T. Khenissi, 80e)I. Jebali (H. Mejbri, 80e)

Jebali a t en chec face Schmeichel

Laidouni a impressionn son monde dans l’entrejeu

Eriksen et les Danois n’ont pas trouv les solutions

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *